J’ai fait pipi dans ma culotte…

Et donc le jour est arrivé où j’en ai eu plein le cul de passer ma vie à changer des couches j’ai cru qu’il serait profitable à ma fille de se passer des couches.

Bon, il faut l’avouer, mettre son aînée sur le pot pendant que le deuxième est accroché à son nichon, c’était un peu trop présomptueux.

Après 5 jours de super motivation, une journée à 3 pipis dans le pot, le pfffff j’en ai ras-le bol d’éponger du pipi a pointé le bout de son nez et s’est insidieusement installé car il s’ajoutait au…  pfffff j’en ai ras-le bol de nettoyer la table et un périmètre d’1m50 autour de la table 3 fois par jour et au…  pfffff j’en ai ras-le bol d’éponger les microgerbes du deuz qui a un reflux (ç’aurait était trop simple sinon, il aurait fait ses nuits et tout et tout).

Mais, mais après 2 semaines de cul nu…

Miss Spag adore son pot (alors qu’avant elle hurlait comme une hystérique à sa simple vue) et peut rester dessus 20 minutes… et faire pipi à la 21ème minute juste à côté.

Miss Spag m’appelle dès qu’elle fait pipi avec un sourire plein de fierté. Mais ne sent pas encore quand ça va venir…

Miss Spag choisit maintenant si elle veut une couche ou une culotte (en pecsant). Et choisit la culotte pour aller faire les courses… Et me fout la honte en pissant  au milieu du rayon (oui parce que je lui donne à boire et à manger quand on fait les courses: ERREUR DE DÉBUTANTE). Et, en fait, c’est trop bien, parce que, à ce moment précis, j’entends une voix qui insiste « Madame, ne vous inquiétez pas on s’en charge! » et je me dis: l’apprentissage de la propreté, faut le faire dans une grande surface…

Miss Spag ne porte plus de couche à la maison mais des culottes d’apprentissage lavables qui évitent les grosses flaques tout en garantissant à Charlie la sensation d’être mouillée beurk.

Bilan mitigé, mais plutôt positif…

A suivre…

En route pour l’école?

Miss Spaghetti aura 3 ans à la fin de l’année et il va être temps pour elle de mettre son goûter dans son mini sac à dos pour l’accrocher à côté de ceux des autres et pouvoir, enfin,attraper des poux.

Maîcresse! Ch’trouve pas mon sac!

Longtemps, maman Spaghetti s’est imaginé la rentrée de sa fille en Petite Section. Elle l’a imaginée briller en faisant plein de phrases complexes au coin rassemblement et épater sa maîtresse. Oui, maman Spaghetti est instit, rappelons-le.

Un jour, Maman Spaghetti s’est rendue compte que ça allait pas être si simple. Alors, elle s’est fait du souci, elle s’est fait du mal en regardant les autres enfants (faut bien l’admettre), elle a beaucoup pleuré. Puis, sans trop savoir comment, elle s’est mise à regarder sa fille, à ne plus voir qu’elle, et l’a trouvée tout simplement parfaite. Elle a arrêté de se projeter dans des scenarii à la con, elle n’a plus trop pensé au lendemain. Et elle a pu se poser de vraies questions comme: est-ce que j’ai envie que ma fille aille se faire broyer menu menu dans cette sacro-sainte institution: l’ECOLE?

Oui, pour comprendre cette interrogation, il est important de savoir que maman Spaghetti fait partie de ces enseignants qui ne se reconnaissent plus trop dans leur métier et va certainement choisir de partir vers l’enseignement spécialisé quand elle fera à nouveau ses nuits, à savoir d’ici 2 ou 3 ans, vu l’enfer que lui fait vivre son deuxième spaghetti.

Et ben la réponse est NON, pas tout de suite en tout cas…

Mais que va devenir Charlie Spaghetti? La réponse dans un prochain article.

What a suspense!

A, Gueu, Da…Partez!

(Comprendre  « 1, 2, 3 partez » en langage charliesque)

2 semaines de vacances, 2 semaines pour être propre, 2 semaines à déambuler cul nu (trop facile, on habite à la Réunion) dans la maison avec maman qui me colle au derch en répétant « trop bien la vie sans couche, on essaye d’aller sur le pot?? »

Question sous-jacente: est ce que je peux faire comme les grands alors que je ne marche pas encore?

Réponse dans 2 semaines!

Eponger la flaque de pipi tout en berçant son petit deuxième... Que c'est bien pensé!
Éponger la flaque de pipi tout en berçant son petit deuxième… Que c’est bien pensé!

Comme presque tous les mômes de 2 ans et des poussières…

…Je crise quand ça ne va pas assez vite (le bib du matin, la bouffe de midi, le goûter, le chargement du dessin animé)!

…Je crise quand je n’arrive pas à faire un truc!

…Je crise quand on me pique mon jouet (surtout si c’est mon frère)!

…Je pique les jouets des autres (surtout si c’est mon frère)!

…Je casse les piles de cubes (surtout que c’est pas moi qui les ai empilés parce que je déteste ces putains de cubes je n’y arrive pas très très bien)

…J’engueule mes poupées pour qu’elles fassent dodo après leur avoir donné de l’air à manger à la petite cuillère

…Je ne veux pas aller prendre mon bain!

…Je ne veux pas sortir du bain!

…Je fous de l’eau partout en dehors du bain!(en regardant ma mère bien dans les yeux pour qu’elle sache que je sais que c’est interdit)

…Je pète dans l’eau parce que ça fait des bulles: j’adore!

…Je mange avec les doigts!(en regardant ma mère bien dans les yeux pour qu’elle sache que je sais que c’est interdit)

…Je crache un peu de bouffe dans mon verre, je joue avec puis je bois comme si de rien n’était! (Spéciale dédicace à Claire)

…J’ai plus faim mais je veux bien du dessert!

Comme peu de mômes de 2 ans et des poussières…

…Je me marre quand je vois un vieux avec un déambulateur parce qu’il galère comme moi!(Et ma nounou ne sait plus où se mettre)

…Je peux voir une étincelle briller dans l’œil de ma mère parce que ce matin, j’ai réussi à souffler dans une flûte à bec pour la première fois (et elle brillera aussi longtemps que je jouerai mal de la flûte,à savoir jusqu’à la fin de ma vie probablement si j’ai hérité de ses dons musicaux)…

…J’ai le droit de faire des bulles dans la maison et d’en foutre partout, parce que ce matin (devinez la suite), j’ai réussi à souffler dans mon truc à bulles pour la 1ère fois…

…J’ai le droit de monter sur le dossier du canapé pour me jeter tête la première sur les coussins sous les applaudissements de mon père…

…J’ai le droit de bouffer du chocolat/ mater « Mimi la souris »/faire de la peinture quand je veux si je chope le bon picto sur mon tableau de PECS…

…Ma mère aura les larmes aux yeux pour chacun des 2 745 premiers pas que je ferai, mais elle ne me le montrera pas, je ne verrai encore une fois que cette étincelle qui brillera pour chacun de mes gestes acquis au prix de tant d’efforts…

Je pecs, tu pecs, il pecs…

Ma fille commence tout juste à « PECSER »…

Depuis 3 semaines, épaulés par notre amie orthophoniste Aurélia (spéciale dédicace), on a mis en place le PECS à la maison.

Kesako le PECS?????

C’est une méthode de communication alternative qui repose sur l’utilisation de pictogrammes. C’est très très bien expliqué sur le blog de Cocotte: ici.

On s’est pas mal posé la question de savoir si ça n’allait pas freiner la mise en place du langage chez Miss Spaghetti, et puis on s’est lancé! Et ça marche. Charlie nous apporte ses petits pictos pour nous dire ce qu’elle veut. Et, comme le principe c’est de ne jamais dire non au début: elle bouffe du dessin animé (son picto préféré) et elle est trop trop jouasse. Parce qu’elle avait pas trop le droit d’en regarder avant…

Il y a 2 jours, elle m’a appelée « Maman? Maman!!!! » et m’a montré la balançoire. Et ben vous savez quoi? C’est la première fois qu’elle m’appelle…

Avant elle chouinait « gnagna bouh ouin » façon Sarah Bernard jusqu’à ce qu’on trouve ce qu’elle voulait!

Merci le PECS.

Ce qui nous a décidés à commencer, c’est cette vidéo totalement hallucinante: