Si on parlait pipi-caca pour commencer 2017, parce que ça faisait longtemps…

Je dois te le dire, je ne t’ai pas tout dit…

Oui, je me souviens avoir trop fait ma maligne quand ma fille a arrêté de faire pipi par terre. Et je me la suis un peu pété quand elle n’a plus eu de couche, même la nuit, à 3 ans et demi (bon, 4 ans en vrai). Mais ce que tu ignores, ah, ah, c’est qu’elle continuait à chier dans sa culotte!!!!! Maman Spag, elle la ramenait un peu moins…

Et oui, refus total de la Mademoiselle quand à l’idée même d’évacuer ses selles ailleurs que dans du 100% coton. Alors, là où on a de la chance, c’est qu’elle est comme sa mère: hors-de-question de faire ça ailleurs qu’à la maison (partage ce moment d’intimité). Donc zéro accident à l’école.Ouf!

Et bien, après avoir tout essayé: les encouragements, les larmes, la colère, le chantage; et après avoir pensé « elle n’y arrivera jamais ». Elle s’est décidé aujourd’hui.

J’en aurais chialé, putainnnnnnnnnn!!!!!! Bon, je suis sympa avec toi, je l’ai pas pris en photo.

Quand j’ai félicité mon Spaghetti, elle m’a regardé avec des étoiles pleins les yeux et elle a lâché un « Vrrroummm! ». Et oui, il y a 2 mois je lui avais promis de lui acheter autant de petites voitures qu’elle voulait si elle faisait dans le pot.

Les gosses, j’te jure.

Bonne année 2017, ça sent déjà la violette!

 

Tu vas entrer dans une case oui ou merde? ou comment l’Education Nationale ne prend pas en compte l’enfant dans son individualité.

Cette semaine, j’ai participé à la première « Equipe éducative » de ma fille à l’école. Celle qui a été organisée par moi son enseignante de l’année prochaine, pour préparer son entrée à l’école maternelle.

C’est bon à savoir ça, hein, n’attends pas que ton marmot soit scolarisé pour commencer à emmerder son prof, fais-le avant même qu’il ait mis un pied dans sa classe. Histoire de le rassurer, le prof en question. Oui, parce que toi, parent, tu peux demander à réunir une équipe éducative (tu peux laisser croire au prof en question que l’idée vient de lui).

Etaient donc présents: la future instit de Miss Spag (une collègue), l’enseignant référant de la circo (qui fait le lien avec la MDPH), la psychologue scolaire (qui connaît tellement bien les enfants), l’infirmière de la PMI qui a brillé par son absence d’intelligence, la kiné  et moi.

La réunion s’ouvre sur ma présentation du Spaghetti, les origines obscures de ses maux, ses difficultés et ses capacités.

Très vite, le mot « dysphasie » est avancé par la psy scolaire. Notons que ni son neuropéd, ni ses ortho ne posent ce diagnostic, car pour l’instant, il peut encore s’agir d’un retard de langage. Et donc, hop hop, on m’annonce qu’il serait bien qu’on prépare une demande pour intégrer ma fille en IME dans 3 ans, comme ça, elle pourra aller en UE (unité d’enseignement), et, après, elle aura une petite chance d’aller en ULIS collège, puis faire un CAP.

Et voilà! Que demander de plus? La vie de Miss Spag est toute tracée, du haut de ses 3 ans et demi, on vient de me prédire son avenir scolaire et professionnel.

Dois-je te préciser que la psy scolaire n’a jamais vu ma fille?

Je ne te quitte pas sans te faire partager une des nombreuses perles sorties de la bouche de l’infirmière de la PMI. C’est cadeau…

ally-mcbeal-2-1444327254
– Elle n’est pas très grosse votre fille, vous pensez à lui donner des féculents et à ajouter des matières grasses dans ses plats?        – Ah meeeeerde, on peut? je croyais qu’on devait leur donner uniquement du poisson et des légumes vapeur aux mômes!

 

 

Tellement trépidantes…

Ok, Ok, faut bien l’avouer, la maman Spag, elle a du mal à tenir son blog ces derniers temps.

Sache que je ne me suis pas non plus épilé les jambes depuis le 24 décembre 2015.

Mais, promis, je reviens dans pas longtemps, histoire de faire le point sur les nouveautés dans la vie de Miss Spag: son entrée en maternelle à la rentrée prochaine, ses débuts peu prometteurs en foot, les samedis qui vont sentir le poney…

Faut juste que je rattrape les 8 524 715 heures de sommeil qui me manquent…lexo

Crounch!

Je l’avoue: j’ai longtemps fait ma crâneuse parce que ma fille a très tôt mangé des morceaux seule avec sa cuillère. Maintenant, ses potes mangent aussi des morceaux, seul avec leur cuillère, sauf qu’ils n’en foutent pas partout tout autour de leur chaise sur un rayon de 300 mètres… Alors je la ramène moins.

Elle mangeait de tout… sauf de la pomme crue. Mais la cohorte de professionnels qui entourait le Spaghetti n’avait de cesse de rassurer la maman Spagh’: « Meuh c’est normal, la pomme crue, c’est pas facile! ça viendra ». Ben non, c’est pas venu.

Alors sur les conseils de son orthophoniste, on a supposé qu’elle avait une hypersensibilité bucco-dentaire (apprends des nouveaux mots) et j’ai donc acheté un énième gadget à 10000 balles le z-vibe de chez Hop Toys

megaform-M592535-Z-Vibe_a
Vas-y, c’est bon, mange, c’est de la pomme!

Ben, c’était pas ça en fait. Parce que le Z-Vibe ça l’a bien fait marrer.Alors, j’ai fait ma scientifique et je l’ai aussitôt essayé sur mon échantillon neurotypique (à savoir le deuz) et les réactions de mes deux spaghetti étant exactement les mêmes devant ce micro-godemichet pour prémolaires, j’ai pu le remiser avec le reste de mes achats ultra-onéreux qui ne servent à rien.

Puis j’ai demandé à mon ami Google (j’aurais pu commencer par ça, voui, voui)(mais je suis un peu  une surconsommatrice compulsive et comme je n’ai plus l’occasion de m’acheter des chaussures parce qu’ici, on porte des savates toute l’année, je me fais plaiz sur ce que je peux)(et donc je fais du shooping sur Hop Toys)(la loose)

Et sur Google, j’ai trouvé le sésame magique:

J’entends craquer→ je mastique

Et donc j’ai acheté, compulsivement, chez Super U (la loose bis): des Mikado, des Monster Munch, des finger,etc… Et on a commencé à jouer à faire du bruit en croquant.

En 24h, elle mangeait des pommes crues, des cacahuètes et du saucisson.

Et là, je peux refaire ma crâneuse, parce que tes autres potes de 3 ans, ils ont pas le droit d’en bouffer des cacahuètes…

Si toi aussi ta progéniture est hypotonique des molaires, tu peux consulter ce dossier:

livret_oralité_des_plus_de_3_ans

Le spaghetti est cuit

Je l’avoue: j’ai longtemps fait ma crâneuse parce que ma fille ne tombait jamais malade. Jamais de rhume, jamais d’otite, jamais rien.

Et puis y a eu l’école…

Et là, je la ramène vachement moins!

La petite Spaghetti arrive parfois à enchaîner 2 semaines d’école, et là, c’est la fête du slip quand elle y arrive.

Elle tombe souvent malade le jeudi.

Sent-elle que je ne travaille pas le vendredi?

S’assure t-elle ainsi que je ne fasse pas la moule dans mon canapé devant une bonne vieille série (mon fantasme depuis bientôt 2 ans)?…

 

Tu vas les laver tes chicots???

Wo pité le chicot, vaste sujet…………..

La petite Spaghetti n’a jamais bavé. Quand je voyais les mômes du même âge avec un truc en éponge autour du cou, je pensais en dedans de moi-même « warf arf arf, mais quelle horreur ces gros baveux, moi la mienne, elle sait fermer sa bouche ». Et puis j’ai eu le deuz, qui bave du matin au soir qui se colle tout dans la bouche depuis des mois (et jusqu’à sa majorité je pense). Et là, j’ai su… que c’est pas normal de rien se coller dans la bouche en déversant des tonnes de bave quand on est un bébé!

Bref mon spaghetti n’a pas trop eu de phase orale…Et assez curieusement, n’a jamais eu de problème avec la bouffe et les morceaux (Amen!).

Donc je te raconte pas la galère depuis un an pour lui mettre une brosse à dents dans la bouche… Ben si je te raconte quand même un peu puisque c’est le sujet de l’article.

1er contact avec l’objet autour de 2 ans (ouais je suis pas non plus une forcenée de la brosse à dents, je l’avoue): oh c’est rigolo, on la mâchouille et on se brosse…la langue. Puis, quand même, pendant un an, on fait que se brosser la langue, on tolère un peu le brossage sur les dents du fond, mais faut faire vite et stratégique.

Et puis, quand même, le temps passant, j’ai eu un peu peur que ma fille ressemble à Jacquouille (super la référence, je sais)

chicot
Nuitée, petiots!

Alors, après en avoir causé avec son orthophoniste, j’ai pu ajouté un nouveau terme trop la classe à mon vocabulaire « trouble de l’oralité », et j’arrive même à le caser une fois par semaine quand je parle. Vous savez docteur, je préfèrerais des suppos au sirop car ma fille a un…trouble de l’oralité.

Bref, tout ça pour dire qu’après avoir tout essayé: 15 millions de brosses à dents, 12 dentifrice, le charme, la force… ma fille se lave les chicots grâce à une brosse à dents électrique, parce que c’est trop drôle en fait. Et que ça lui procure un max de sensations.

Voilà, tu n’as pas appris grand chose, mais tu es content car ça faisait longtemps que j’avais pas donné de nouvelles, c’est l’essentiel!