Tu vas entrer dans une case oui ou merde? ou comment l’Education Nationale ne prend pas en compte l’enfant dans son individualité.

Cette semaine, j’ai participé à la première « Equipe éducative » de ma fille à l’école. Celle qui a été organisée par moi son enseignante de l’année prochaine, pour préparer son entrée à l’école maternelle.

C’est bon à savoir ça, hein, n’attends pas que ton marmot soit scolarisé pour commencer à emmerder son prof, fais-le avant même qu’il ait mis un pied dans sa classe. Histoire de le rassurer, le prof en question. Oui, parce que toi, parent, tu peux demander à réunir une équipe éducative (tu peux laisser croire au prof en question que l’idée vient de lui).

Etaient donc présents: la future instit de Miss Spag (une collègue), l’enseignant référant de la circo (qui fait le lien avec la MDPH), la psychologue scolaire (qui connaît tellement bien les enfants), l’infirmière de la PMI qui a brillé par son absence d’intelligence, la kiné  et moi.

La réunion s’ouvre sur ma présentation du Spaghetti, les origines obscures de ses maux, ses difficultés et ses capacités.

Très vite, le mot « dysphasie » est avancé par la psy scolaire. Notons que ni son neuropéd, ni ses ortho ne posent ce diagnostic, car pour l’instant, il peut encore s’agir d’un retard de langage. Et donc, hop hop, on m’annonce qu’il serait bien qu’on prépare une demande pour intégrer ma fille en IME dans 3 ans, comme ça, elle pourra aller en UE (unité d’enseignement), et, après, elle aura une petite chance d’aller en ULIS collège, puis faire un CAP.

Et voilà! Que demander de plus? La vie de Miss Spag est toute tracée, du haut de ses 3 ans et demi, on vient de me prédire son avenir scolaire et professionnel.

Dois-je te préciser que la psy scolaire n’a jamais vu ma fille?

Je ne te quitte pas sans te faire partager une des nombreuses perles sorties de la bouche de l’infirmière de la PMI. C’est cadeau…

ally-mcbeal-2-1444327254
– Elle n’est pas très grosse votre fille, vous pensez à lui donner des féculents et à ajouter des matières grasses dans ses plats?        – Ah meeeeerde, on peut? je croyais qu’on devait leur donner uniquement du poisson et des légumes vapeur aux mômes!

 

 

Miss Spag va donc à l’école

Bon, je dois te le dire direct, je vais essayer de pondre un article en toute objectivité, mais c’est pas facile.

Je ne suis pas là pour critiquer parler des écoles dites alternatives, je suis là pour parler de la rentrée de mon Spaghetti dans une école de bobos inspirée de la pédagogie Steiner.

Je te rappelle que je suis institutrice maltraitante et malveillante de l’Education Nationale, oui, je suis LE MAL!!!!!!!

T’as vu, ça sent pas trop l’objectivité jour-na-lis-ti-que. J’ai assisté à une réunion de parents d’élèves de l’école en question et j’ai juste eu envie de me pendre.

Mais ouh la la je m’égare……………….. Je ne suis pas là pour parler de moi…

Rappelons les faits:

Une miss Spaghetti à 4 pattes qui ne parle pas ne peut pas aller en Petite Section de maternelle.

Alors, 2 solutions: la crèche un an de plus ou l’école alternative qui suit le développement de l’enfant, mais qui, surtout, limite son effectif à 15 mômes dans la classe (je persiste: l’effectif fait tout)(l’enseignant aussi…)

Bref, Miss Spag va à l’école le matin.

Elle est super contente.

Elle fait du modelage, de la peinture, des rondes, de la musique, des jeux de doigts.

Quand on va la chercher, elle ne veut pas rentrer.

Elle n’a pas d’AVS, parce qu’ils ne sont que 12 enfants pour 3 adultes.

Elle profite de la présence des plus grands qu’elle imite(les enfants ont entre 3 et 5 ans).

C’est une chouette transition. Oui : tran-si-tion, parce que je sais toute la richesse que l’école publique a à offrir: le mélange socio-culturel pour commencer, qui n’existe pas dans le circuit privé et payant (dis moi si je me trompe), l’extrême variété des activités proposées à l’école maternelle…

Mais je ne me leurre pas, je sais que c’est surtout, une question d’enseignant, et que j’ai un avantage incroyable sur le commun des mortels: si je veux, je peux choisir l’enseignant de mon enfant! Il suffit que je le prenne dans mon école. Parce que des chouettes enseignants: il y en a beaucoup, partout, mais pas que, faut bien l’avouer….

Alors maintenant ma louloute, t’as un an pour t’habituer à vivre debout, et tu pourras enfin, attraper des poux (ils semblent fuir les écoles alternatives eux aussi…)

Going to school…

Alors, alors, alors…

C’est décidé, réfléchi, pesé: Miss Spaghetti n’ira pas en Petite Section dans son école de quartier. But why my dear?

Passons sur le fait qu’elle est née à la fin de l’année la pôvrette et qu’elle n’aura pas encore 3 ans quand elle ira à l’école à la mi-août (oui, parce que, sur notre caillou, la rentrée, c’est mi-août).

Raison number One

Miss Spaghetti étant née sur une lointaine planète et non pas dans un chou comme tout le monde, elle ne répond à aucune norme: elle met un point d’honneur à ne surtout pas rentrer dans les cases du sacro-saint carnet de santé (Fuck la courbe de poids, fuck les acquisitions des 9 mois, des 2 ans…) et fait sa vie comme elle l’entend, à son rythme.

Ma chérie d'amour, tu te mets un peu debout pour faire quelque pas?
Ma chérie d’amour, tu te mets un peu debout pour faire quelque pas?

Alors la PS: faire pipi à 8h32 comme les autres, même pas la peine…

Raison number two

Il faut un peu plus de temps à Miss Spag pour trier les informations: nouveau lieu, nouvelles têtes, nouveaux bruits (beaucoup).

Alors la PS: effectif surchargé, effectif surchargé qui pleure, murs surchargés de vieilles affiches toutes pourrites qui servent à rien, bordel de la classe parce que maîcresse est super bordélique (oui, ça arrive parfois)(genre moi), même pas la peine…

Raison number three

Je suis allée rencontrée la maîcresse. Et, croyez-moi, je suis une maniaque de l’ordre et de la propreté en fait: oh my god. Bref…

Si!Si! C'est comme ça dans sa classe!
Si!Si! C’est comme ça dans sa classe!

Alors vi, vi, vi ta fille je la veux bien dans ma classe (on se dit tu, on fait le même boulot), MAIS…

Rhaaaa le MAIS…

…Un petit peu tous les jours (vi, je vais arrêter de bosser)

…Avec une AVS (vi, ma fille va adorer, elle adore déjà donner plein d’ordres à sa tatie (comprendre nounou) comme ça elle ne bouge pas son royal fessier (alors que Miss Spag est très autonome, il faut le savoir)

…Et puis tu serais bien urbaine de la mettre à la crèche avant, pour qu’elle s’habitue à la collectivité.

Rhaaa la collectivité. Ben oui, la collectivité, c’est qu’elle va pas y passer déjà toute sa vie en collectivité, faudrait surtout pas lui laisser cocooner tranquille les 3 premières années de sa vie…

Bon allez, je l’avoue, je t’aime bien maîcresse, mais t’es un peu une connasse et j’ai tombé ma larme en sortant de ta classe. Pas devant toi, non plus, faut pas déconner. Et hop, je viens de passer de l’autre côté, celui de parent (parent d’enfant extraordinaire).

Raison number four

Ma fille fait très bien le ficus quand elle ne joue pas à domicile. Elle peut rester dans son coin avec un bouquin et se faire oublier.

Et donc??????

Miss Spag ira donc….dans une école de Bobo remplie de parents qui pensent que l’école c’est de la maltraitance alors que c’est pas vrai faut arrêter de dire n’importe quoi une école alternative!

Raison number one

15 enfants, 3 adultes!

Inutile de développer.

Raison number two

Pédagogie Steiner: chaque enfant suit son propre rythme, on met les mains / les pieds dans la peinture, dans l’argile, dans les flaques de boue.

Raison number three

C’est une classe unique 3-6 ans: les grands bipèdes aident les petits (même quadrupèdes), c’est la base. Et que c’est sorti de la bouche de l’éducatrice: « quel enrichissement pour les autres enfants d’être au contact de ton enfant » (on se dit tu, on est des bobos), alors que maîcresse elle avait dit « ça va lui faire du bien la collectivité à ta fille! »

Raison number four

Steiner: c’est HHHal-le-mand, et donc, et donc… c’est tout rangé à sa place, y a pas d’affiches toutes pourrites sur les murs, y a grave de la place pour surtout ne pas marcher parce que j’ai pas envie.

Raison number five

Ma fifille, elle était invitée pendant la rencontre (pas chez maîcresse) et elle est tombée in love de l’éducatrice qui sait pecser en plus(c’est royal)

En conclusion:

Alors faut pas se leurrer: c’est avant tout une histoire d’effectif. Si maîcresse, elle avait que 15 marmailles dans sa classe, Miss Spag, elle irait faire son ficus là-bas!

Le petit frère, lui, il ira chez maîcresse, foutre un peu plus le bordel.

En route pour l’école?

Miss Spaghetti aura 3 ans à la fin de l’année et il va être temps pour elle de mettre son goûter dans son mini sac à dos pour l’accrocher à côté de ceux des autres et pouvoir, enfin,attraper des poux.

Maîcresse! Ch’trouve pas mon sac!

Longtemps, maman Spaghetti s’est imaginé la rentrée de sa fille en Petite Section. Elle l’a imaginée briller en faisant plein de phrases complexes au coin rassemblement et épater sa maîtresse. Oui, maman Spaghetti est instit, rappelons-le.

Un jour, Maman Spaghetti s’est rendue compte que ça allait pas être si simple. Alors, elle s’est fait du souci, elle s’est fait du mal en regardant les autres enfants (faut bien l’admettre), elle a beaucoup pleuré. Puis, sans trop savoir comment, elle s’est mise à regarder sa fille, à ne plus voir qu’elle, et l’a trouvée tout simplement parfaite. Elle a arrêté de se projeter dans des scenarii à la con, elle n’a plus trop pensé au lendemain. Et elle a pu se poser de vraies questions comme: est-ce que j’ai envie que ma fille aille se faire broyer menu menu dans cette sacro-sainte institution: l’ECOLE?

Oui, pour comprendre cette interrogation, il est important de savoir que maman Spaghetti fait partie de ces enseignants qui ne se reconnaissent plus trop dans leur métier et va certainement choisir de partir vers l’enseignement spécialisé quand elle fera à nouveau ses nuits, à savoir d’ici 2 ou 3 ans, vu l’enfer que lui fait vivre son deuxième spaghetti.

Et ben la réponse est NON, pas tout de suite en tout cas…

Mais que va devenir Charlie Spaghetti? La réponse dans un prochain article.

What a suspense!